L'avenir de l'élan

Espace de discussions dont le sujet principal est le basket-ball et plus particulièrement l'actualité de l'Élan Béarnais.

Modérateurs : Joruus, Modérateurs

Répondre
Tigre de Sants
Joueur majeur de l'Elan
Messages : 2572
Enregistré le : 10 nov. 2008 22:03

Re: L'avenir de l'élan

Message par Tigre de Sants »

Comme dit plus haut, je vois quand-même mal Bayrou laisser à l'abandon un club et surtout un Palais des Sports de ce calibre, sans recapitaliser un minimum, quitte à se retrouver en pro B. Même si la mode du moment est plus au Hameau -et au FC Pau- le concept de "ville sportive" en prendrait quand-même un sacré coup. On ne parle pas d'un outil désuet là, mais d'infrastructures toujours au top 30 ans après. Le très gros souci et l'énorme inconnue pour tous les clubs, c'est cette histoire de huis clos qui pourrait s'éterniser: là, je ne vois pas qui pourrait y résister. C'est à se demander s'il ne faudrait pas tout mettre en sommeil jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé et approuvé, et si ça prend 18 mois, on se retrouve plutôt en... 2022 :?????:

latrell
Joueur du centre de formation de l'Elan
Messages : 171
Enregistré le : 24 janv. 2014 21:27

Re: L'avenir de l'élan

Message par latrell »

awaremannn a écrit :
20 avr. 2020 10:48
latrell a écrit :
18 avr. 2020 23:06
Si l'élan n'a pas suffisamment de tréso pour payer les salaires jusqu'à fin (hors chômage partiel càd pour les salaires > à 4.5 fois le smic) et les autres charges externes, ce sera cessation de paiement et donc dépôt de bilan. Le pire des scénarios :pendu:
C’est une supposition de ta part ou le club complète vraiment le chômage partiel ?
Le club est obligé de compléter le chômage partiel car ce dernier est plafonné à 4.5 SMIC

Avatar du membre
Légendaire8
Champion du Jaco Sportif 2019
Messages : 10655
Enregistré le : 26 oct. 2006 13:35
Localisation : Orthézien monté à Paris

Re: L'avenir de l'élan

Message par Légendaire8 »

latrell a écrit :
20 avr. 2020 13:00
awaremannn a écrit :
20 avr. 2020 10:48
latrell a écrit :
18 avr. 2020 23:06
Si l'élan n'a pas suffisamment de tréso pour payer les salaires jusqu'à fin (hors chômage partiel càd pour les salaires > à 4.5 fois le smic) et les autres charges externes, ce sera cessation de paiement et donc dépôt de bilan. Le pire des scénarios :pendu:
C’est une supposition de ta part ou le club complète vraiment le chômage partiel ?
Le club est obligé de compléter le chômage partiel car ce dernier est plafonné à 4.5 SMIC
Il n'est pas obligé. Il peut le faire. Il doit indemniser au moins 70% du brut

https://www.cadremploi.fr/editorial/con ... ml#ancre-1

en particulier: rien n’empêche un employeur d’indemniser ses salariés au-delà de 70 % du salaire brut s’il le peut/souhaite ou si une convention collective ou un accord d’entreprise le prévoit.
On devrait jamais quitter Montauban
"Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" (Hamlet)

Avatar du membre
Nix
Champion Clamart 2015-2018
Messages : 7320
Enregistré le : 29 avr. 2003 16:44
Localisation : Les 1000 (13)
Contact :

Re: L'avenir de l'élan

Message par Nix »

latrell a écrit :
18 avr. 2020 23:06
Ce n'est pas l'EBE qui est l'indicateur le plus important dans ce cas de figure car il peut y avoir des produits exceptionnels ou des charges exceptionnelles qui modifient le résultat net. L'EBE sert souvent à valoriser une entreprise en vue de sa cession.
Dans le cas de l'élan, les 2 indicateurs qui vont compter à court terme en vue de la poursuite de l'activité, ce sont :
- l'état des disponibilités (trésorerie disponible) ou éventuellement des placements (je doute qu'il y en ait). Si l'élan n'a pas suffisamment de tréso pour payer les salaires jusqu'à fin (hors chômage partiel càd pour les salaires > à 4.5 fois le smic) et les autres charges externes, ce sera cessation de paiement et donc dépôt de bilan. Le pire des scénarios :pendu:
- les capitaux propres. S'ils sont négatifs à la clôture du bilan, il faudra alors recapitaliser (trouver des nouveaux actionnaires ou que les actuels remettent de l'argent frais) sinon c'est direction tribunal de commerce pour solliciter un redressement ou une liquidation.
Pour le PGE, il faut espérer que l'élan ait de très bons partenaires financiers car les entreprises qui aujourd'hui n'en bénéficient pas sont celles qui étaient déjà en difficulté avant le covid. Et l'élan était déjà en très grande difficulté (voir le score en milieu de page, ça fait mal aux yeux :sniff: ) : https://www.score3.fr/ELAN-BEARNAIS-PAU ... 7918.shtml
...Et en général les banques ne financent pas au delà des capitaux propres (qui sont de 128K€ à fin juin 2019).

Le motif d'espoir est à mon avis politique : je pense que Bayrou ne voudra pas être le maire qui a laissé coulé l'élan (avant le 2ème tour des élections municipale ce serait malvenu voire risqué).
L'EBE n'est pas un indicateur exclusif, mais c'est une bonne base de travail.
Déjà justement parce qu'il indique la vraie santé d'une boite, en dehors des phénomènes exceptionnels justement :jap:
D'ailleurs, ton lien (que je ne connaissais pas, merci :o ) confirme l'impression que j'avais :jap:
Avec un tel EBE et la fonte des capitaux propres, ajouté au discours des derniers mois, j'ai du mal à imaginer une tréso au top de sa forme ;)
Les capitaux propres au 30/6/19 sont inférieurs à la perte annoncé avant le Covid ... Ca en dit long pour moi.
D'accord avec ton analyse sur le PGE, bien que Macron puis Philippe aient très lourdement appuyé sur laggle des banques lors de leurs dernières interventions publiques, appuyés par Bercy depuis quelques semaines ... Car ces gens ont la mémoire courte, ils ont oublié ce qu'ils doivent à l'Etat (coucou 2008) et ont un mal fou à passer le pas des PGE. On annonce 25 % du CA N-1 d'emprunt possible, mais il n'y a quasiment aucun crédit accordé à + de 12 % ...
Après encore une fois, ces PGE c'est bien, mais ce n'est que repousser l'échéance pour les structures les plus fragiles. Si dans 12 mois les rentrées d'oseille ne permettent pas de couvrir les charges d'alors + le remboursement du PGE, ça va swinguer dans les tribunaux du commerce ... Mandataire est un métier d'avenir !
Légendaire8 a écrit :
19 avr. 2020 7:35
La recapitalisation est nécessaire au-delà des aspects comptables : le ratio masse salariale sur fonds propres est un des critères d’autorisation / encadrement / interdiction de recrutement de la DNACG. Or avec des capitaux propres descendus à 127k, on ne pourra rien faire
Le tribunal du commerce bloquera sur les 127 k avant la DNACG, t'inquiète :o
Légendaire8 a écrit :
20 avr. 2020 13:38
latrell a écrit :
20 avr. 2020 13:00
awaremannn a écrit :
20 avr. 2020 10:48
latrell a écrit :
18 avr. 2020 23:06
Si l'élan n'a pas suffisamment de tréso pour payer les salaires jusqu'à fin (hors chômage partiel càd pour les salaires > à 4.5 fois le smic) et les autres charges externes, ce sera cessation de paiement et donc dépôt de bilan. Le pire des scénarios :pendu:
C’est une supposition de ta part ou le club complète vraiment le chômage partiel ?
Le club est obligé de compléter le chômage partiel car ce dernier est plafonné à 4.5 SMIC
Il n'est pas obligé. Il peut le faire. Il doit indemniser au moins 70% du brut

https://www.cadremploi.fr/editorial/con ... ml#ancre-1

en particulier: rien n’empêche un employeur d’indemniser ses salariés au-delà de 70 % du salaire brut s’il le peut/souhaite ou si une convention collective ou un accord d’entreprise le prévoit.
Effectivement, aucune obligation, sauf si la convention collective le prévoit ... Ou s'il y a un accord d'entreprise
Je ne connais pas les situations, mais peut-être, qu'il y a un accord d'entreprise. Ça ne m'étonnerais guère, compte tenu de certaines clauses parfois dans les contrats des joueurs :o
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, beaucoup de gens paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule ... :o

Guit
Joueur de banc de l'Elan
Messages : 1012
Enregistré le : 05 janv. 2006 1:03
Localisation : Paris 19

Re: L'avenir de l'élan

Message par Guit »

Jusqu’à 4,5 smic l’indemnisation est prise en charge par l’Etat.
Entre ce montant et le montant à verser pour arriver à 70% du brut, c’est l’entreprise qui paie de manière obligatoire.
L’entreprise pouvant choisir de compléter jusqu’à 100% du net, si elle le souhaite.

Le problème se pose sur les gros salaires et la partie dépassant les 4,5 smic. D’où grosses discussions dans le foot et le rugby notamment.

C’est comme ça que je l’interprète en tout cas.

Avatar du membre
Légendaire8
Champion du Jaco Sportif 2019
Messages : 10655
Enregistré le : 26 oct. 2006 13:35
Localisation : Orthézien monté à Paris

Re: L'avenir de l'élan

Message par Légendaire8 »

Guit a écrit :
20 avr. 2020 14:29
Jusqu’à 4,5 smic l’indemnisation est prise en charge par l’Etat.
Entre ce montant et le montant à verser pour arriver à 70% du brut, c’est l’entreprise qui paie de manière obligatoire.
L’entreprise pouvant choisir de compléter jusqu’à 100% du net, si elle le souhaite.

Le problème se pose sur les gros salaires et la partie dépassant les 4,5 smic. D’où grosses discussions dans le foot et le rugby notamment.

C’est comme ça que je l’interprète en tout cas.
Pareil pour moi

@Nix - en effet, il y a une différence entre les entreprises saines, qui ont besoin d'un coup de pouce mais pourront repartir après la crise (même s'il leur faudra des années pour rattraper le coup) et les canards boiteux pour qui ce n'est qu'un sursis. Dans le doute, il est normal que le gouvernement aide tout le monde mais le couperet arrivera de lui-même
On devrait jamais quitter Montauban
"Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" (Hamlet)

Avatar du membre
Nix
Champion Clamart 2015-2018
Messages : 7320
Enregistré le : 29 avr. 2003 16:44
Localisation : Les 1000 (13)
Contact :

Re: L'avenir de l'élan

Message par Nix »

Yes bien vu Guit :o
Le décret aligne les modalités de calcul de cette allocation sur celles applicables pour l'indemnité dues aux salariés et supprime ainsi, pour les rémunérations inférieures à 4,5 SMIC, le reste à charge pour l'entreprise.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... 0041755510

Donc ça veut bien dire que pour les rémunération supérieures à 4,5 fois le SMIC, l'entreprise a un reste à charge jusqu'à 70% du salaire brut :jap:.

Donc même s'il n'y a pas de condition pour aller aux 100 %, l'Elan paie au moins sur certains joueurs, un bout de complément entre 4,5 fois le SMIC et les 70%.

Par contre, les primes sautent dans le cadre du chômage partiel, tout comme les heures supplémentaires non structurelles ...
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, beaucoup de gens paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule ... :o

nounours
Joueur de banc de l'Elan
Messages : 1456
Enregistré le : 18 janv. 2006 13:39
Localisation : Bordes

Re: L'avenir de l'élan

Message par nounours »

Dans l’attente de l’officialisation de la montée du Pau FC, dans la république la semaine dernière, on apprend que les droits TV vont rapporter au club 5 millions d’euros... soit un budget 7/7,5 M !

KINDER64
Prési du forum
Messages : 13012
Enregistré le : 17 nov. 2003 10:32
Localisation : Pau/Orthez

Re: L'avenir de l'élan

Message par KINDER64 »

nounours a écrit :
04 mai 2020 10:33
Dans l’attente de l’officialisation de la montée du Pau FC, dans la république la semaine dernière, on apprend que les droits TV vont rapporter au club 5 millions d’euros... soit un budget 7/7,5 M !
S'il monte en L2 ? Leur budget dépend autant que des droits TV.
Il y a des années que je ne suis pas allé voir le FC Pau (ni la Section d'ailleurs). S'ils montent en L2, j'irai sans doute voir quelques matchs.
Cette année, j'avais repris l'abonnement à l'Elan. L'équipe sur le papier me plaisait avec Cornelie, Cavalière, De Jong et Leslie. J'ai été extrêmement déçu. J'attends de voir pour la saison prochaine.

Avatar du membre
Légendaire8
Champion du Jaco Sportif 2019
Messages : 10655
Enregistré le : 26 oct. 2006 13:35
Localisation : Orthézien monté à Paris

Re: L'avenir de l'élan

Message par Légendaire8 »

La Rep du jour dit que la mairie met 4,5 M€ dans le "Nouste Camp" (stade du foot promu en L2) et qu'il y a aussi des travaux d'amélioration du Hameau. Avec la crise économique à venir, ça va pas laisser des tonnes de sous pour l'Elan ...
On devrait jamais quitter Montauban
"Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" (Hamlet)

Avatar du membre
Jaco11
Champion Clamart 2015-2018
Messages : 11170
Enregistré le : 30 oct. 2009 23:23
Localisation : 78

Re: L'avenir de l'élan

Message par Jaco11 »

C'est pas des tonnes qu'il nous faut mais des millions ... :o
Go Elan GOOOOOOOO !!! :wink:

KINDER64
Prési du forum
Messages : 13012
Enregistré le : 17 nov. 2003 10:32
Localisation : Pau/Orthez

Re: L'avenir de l'élan

Message par KINDER64 »

Jaco11 a écrit :
05 juin 2020 13:33
C'est pas des tonnes qu'il nous faut mais des millions ... :o
:lol:

Avatar du membre
Légendaire8
Champion du Jaco Sportif 2019
Messages : 10655
Enregistré le : 26 oct. 2006 13:35
Localisation : Orthézien monté à Paris

Re: L'avenir de l'élan

Message par Légendaire8 »

Bayrou réélu. Les choses vont se débloquer. Certains vont suer à grosses gouttes
On devrait jamais quitter Montauban
"Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" (Hamlet)

Avatar du membre
Pastis Rosé
Au Hall of Fame du Palais des Sports
Messages : 6873
Enregistré le : 19 juin 2013 14:29

Re: L'avenir de l'élan

Message par Pastis Rosé »

Légendaire8 a écrit :
29 juin 2020 9:26
Bayrou réélu. Les choses vont se débloquer. Certains vont suer à grosses gouttes
8) :oki: :V: :ahh: :sirene:

Allez hop !!!
Un grand coup de balai svp !!!
RENDS L'ARGENT !!! :colere:

Atiouquelàs
Joueur du centre de formation de l'Elan
Messages : 140
Enregistré le : 28 juin 2016 14:22

Re: L'avenir de l'élan

Message par Atiouquelàs »

Vous y croyez vraiment ? Des éléments (décla de Bayrou ou de proches) sur lesquels s'appuyer ?

Répondre